JACQUES BOUCHARD

Candidat dans Lafontaine - Schulz (district 3)

Jacques Bouchard - Mouvement Jérômien

Jacques Bouchard a occupé le poste de Secrétaire général du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) de 2008 à 2016, représentant ainsi plus de 40 000 membres répartis dans plus d’une dizaine d’accréditations. Auparavant fonctionnaire dans plusieurs ministère et organismes, il s’est d’abord impliqué au sein de la section locale (Saint-Jérôme) de son syndicat, pour être ensuite élu Représentant régional de Laurentides-Lanaudière-Outaouais, poste occupé pendant plusieurs mandats consécutifs entre les années 1996 et 2008.

Jacques Bouchard a ainsi participé aux tables de négociations nationales, à la préparation des stratégies syndicales et à la mise à jour des Statuts de l’organisation pour renforcer la vie démocratique au sein des structures syndicales, rapprocher les membres des prises de décisions et de leurs représentants locaux. Il a revu les modes de prises de décisions dans le cadre d’une démocratie plus participative.

Le candidat du Mouvement Jérômien possède une connaissance approfondie de l’administration publique et une compréhension fine du bien commun et des enjeux reliés aux services publics.

Jacques Bouchard est aussi secrétaire du groupe ATTAC-Québec (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) depuis 2013.  Il siège également au sein du comité de coordination du Collectif Échec aux paradis fiscaux depuis le début de sa retraite en 2018, en plus d’avoir été président de la défunte Coop d’alimentation Rivière-du-Nord.

La grande capacité de Jacques Bouchard à cerner les enjeux stratégiques, à faire preuve de leadership et de créativité pour résoudre des problèmes et à conserver une éthique professionnelle en toutes circonstances feront de lui un conseiller municipal d’une redoutable efficacité.

Pour le candidat au poste de conseiller municipal, Saint-Jérôme est sérieusement en retard vis-à-vis des enjeux sociaux et environnementaux du 21e siècle. Il souligne notamment l'absence de leadership complet au niveau municipal en ce qui a trait à la prise en charge des enjeux reliés aux bouleversements climatiques. Cette absence de direction est aussi cruellement remarquée dans le dossier de l’hôpital régional et de la santé. Ce triste bilan se confirme par l’apothéose du projet d’écoquartier du Lac Jérôme qui fait écho au manque de vision de cette administration.  

Jacques Bouchard veut améliorer le district de Lafontaine-Schulz en proposant un Cœur de quartier. Il souhaite notamment discuter avec les citoyens et citoyennes des projets de création de lieux de rassemblement, tel des jardins communautaires et des espaces verts pour favoriser le sentiment d’appartenance au quartier.