« Chaque aîné est différent et unique » -Marc-Olivier Neveu

Saint-Jérôme, le 15 Juillet 2021 – Le Mouvement Jérômien reconnaît que les politiques publiques mises de l’avant depuis des années ne sont pas favorables à la population vieillissante. Le candidat à la mairie Marc-Olivier Neveu explique qu’elles ont tendance à cibler les aînés de façon uniforme, sans reconnaître le caractère unique de chaque individu. Cette frange démographique représente une personne sur trois à Saint-Jérôme. 

« Aujourd’hui, nous désirons reconnaître le discours intergénérationnel et mettre de l’avant les citoyennes et citoyens de 50 ans et plus. Notre approche respecte leurs besoins spécifiques et prend en considération leurs parcours, trajectoires, histoires singulières. Maintenant, nous levons la main pour eux, et leur donnons la place qu’ils méritent », assure Neveu.

Un conseil municipal formé du Mouvement Jérômien fera du Quartier 50+ un organisme indépendant qui sera davantage ancré sur les besoins de ses membres et de la population vieillissantes de la région. Selon Rémi Barbeau, candidat au poste de conseiller du district 1 (Saint-Pierre), « Cette nouvelle constitution permettra au Quartier 50+ de prendre son envol en rendant possible des partenariats financiers pour davantage de services. Nous offrons l’indépendance, la capacité d’être libre de toute pression politique.

Le conseil d’administration du Quartier 50+ sera formé d’intervenants spécialisés du domaine, d’acteurs de la communauté et des membres utilisateurs. Il est temps que les citoyennes et citoyens de 50 ans et plus soient au centre des décisions! ».

Marc-Olivier Neveu assure que la ville continuera de verser sa contribution financière indexée chaque année. Le plan de réforme du Mouvement Jérômien intitulé « Les aînés, au pluriel » ajoute une multitude de mesures pour encadrer davantage les décisions de la Ville. Par exemple, un employé municipal à temps plein supportera le nouveau conseil d’administration. Tous les élus et les employés municipaux-clés suivront des formations afin d’être mieux sensibilisés aux enjeux des personnes vieillissantes. Cela permettra de mieux concevoir nos espaces publics et planifier la ville de façon inclusive, comme ajouter des bancs dans les sentiers et parcs pour le repos, rendre conviviales les rues, sécuriser les chemins et traverses pour piétons, créer des espaces qui favorisent la cohabitation intergénérationnelle, etc.

Rémi Barbeau ajoute « ayant grandi avec des aînés dans la résidence de ma mère, je peux vous assurer que je n’ai jamais rencontré deux aînés identiques. Il faut concevoir et adapter nos projets en fonction de la réalité de nos citoyennes et citoyens. Nous devons augmenter nos consultations, écouter les demandes et adapter nos façons de faire ». 

Marc-Olivier Neveu conclut « Nous proposons une réforme qui va redonner la fierté aux personnes vieillissante et une indépendance au Quartier 50+. Les aînés pourront de nouveau socialiser, se divertir, se tenir en forme et se retrouver dans un environnement de confiance ». Le Mouvement Jérômien garantit que le Quartier 50+ restera un service spécialisé à la clientèle des personnes âgées de 50 ans et plus.