Une impression de déjà vue

Deux élus exclus du caucus du conseil municipal

Lundi soir dernier, les deux élus du Mouvement Jérômien, Marc-Antoine Lachance et Jacques Bouchard, ont appris qu’ils étaient dorénavant exclus des discussions du caucus municipal. Ils ont été rencontrés par les représentants du parti Avenir Saint-Jérôme qui leur ont expliqué que les prises de positions exprimées par le Mouvement Jérômien dans leurs communiqués de presse justifiaient leur décision.

En effet, rappelons que c’est en tout respect des pratiques démocratiques élémentaires que le parti s’est exprimé à quelques reprises sur des sujets d’actualité municipale afin de soutenir ses élus et présenter ses positions. Ces communiqués, rédigés avec respect et rigueur, ont pour objectif de souligner les bons coups, de remettre en perspective les priorités ou de questionner certaines décisions portant sur des dossiers d’envergure pour les citoyens et citoyennes. Comme le veut sa volonté depuis le tout début, le Mouvement Jérômien souhaite éveiller la conscience de la population dans les dossiers municipaux ainsi que prioriser la participation citoyenne. Ces communiqués sont une façon légitime et démocratique d’atteindre ce but.

Mouvement Jérômien - Rémi Barbeau - Jacques Bouchard

« […] Avenir St-Jérôme prouve qu’il est prêt à retirer des discussions les personnes qui ne partagent pas les opinions du parti plutôt que de créer un lieu de débat raisonnable. […] »

– Rémi Barbeau, chef du Mouvement Jérômien.

Ainsi, les deux personnes élues ne participeront donc plus aux débats ni aux prises de décisions préalables aux propositions soumises lors des séances du conseil municipal. « Pourquoi donc se priver de discussions, voire de débats, se déroulant dans un respect mutuel, alors que les intentions sont d’être au service de la population? » se demande Rémi Barbeau, chef du Mouvement Jérômien.

Rappelons également que les deux élus n’ont pas brisé le code de conduite ou d’éthique et n’ont jamais manqué de respect envers les autres élus. Ils assument leurs rôles de manière responsable et compétente. D’ailleurs, cela semble reconnu puisque du même souffle, ils ont été informés qu’ils pourront continuer de siéger sur leurs commissions respectives. « Il semble s’agir avant tout d’une stratégie purement politique. De cette façon, Avenir St-Jérôme prouve qu’il est prêt à retirer des discussions les personnes qui ne partagent pas les opinions du parti plutôt que de créer un lieu de débat raisonnable. Décidément, le Parti Mouvement Jérômien ne partage pas la même définition de la démocratie. Je trouve cela décevant, surtout venant de la part d’un parti qui compte des membres qui ont subi l’exclusion dans un passé récent », ajoute M. Barbeau.

Le Mouvement Jérômien s'organise

Il sera intéressant de suivre la position du maire en ce qui concerne l’exclusion des deux conseillers du Mouvement Jérômien par la majorité d’Avenir Saint-Jérôme.  Reviendra-t-il sur sa volonté clairement exprimée, lors de la campagne électorale, de considérer chaque conseiller également peu importe son allégeance politique?  « Marc Bourcier avait promis de changer la culture de Saint-Jérôme et de permettre la dissidence. Aujourd’hui, Avenir Saint-Jérôme prend une décision antidémocratique et refuse le débat en empêchant nos élus de faire pleinement leur travail de représentation », exprime le chef du Parti Mouvement Jérômien.

Finalement, le Mouvement Jérômien souhaite rappeler qu’il est un parti municipal aux préoccupations sociales, environnementales et démocratiques. Le parti travaille dans un esprit de collaboration en faisant toujours usage d’une réflexion critique. Les deux élus du Mouvement Jérômien continueront de porter ces valeurs au meilleur de leurs capacités dans le nouvel espace qui leur est dévolu.

Nos nouvelles récentes

Souper de financement du Mouvement Jérômien

Souper de financement du Mouvement Jérômien

Souper de financement annuelVenez nous rencontrer! Invitation au premier souper de financement du Mouvement Jérômien C’est avec beaucoup d’enthousiasme que le Parti Mouvement Jérômien convie la population à la deuxième édition de son souper de financement qui se...

Le budget 2024 : discret et peu ambitieux

Le budget 2024 : discret et peu ambitieux

Lors de sa séance du 12 décembre dernier, le conseil municipal a adopté le budget 2024 en rapidité, sans grande explication ni détail. En effet, le maire a lu la proposition d’adoption et quelques secondes plus tard, elle était adoptée. Les seuls éléments obtenus dans...

Saint-Jérôme met en danger un boisé d’arbres centenaires

Saint-Jérôme met en danger un boisé d’arbres centenaires

Saint-Jérôme adopte une première politique environnementale et un plan d’action puis, cède, quelques minutes plus tard, une forêt d’arbres centenaires à un promoteur! « C'est historique ce qui s’est passé! » de dire le chef du parti Mouvement Jérômien, Rémi Barbeau....